Identités troubles
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Janvier 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Benoît Rivière
Dessin : Philippe Scoffoni

Los Angeles en 2030. La mégalopole s'étend à l'infini. Dans le calme, loin des artères des autoroutes, le criminagent Milo Deckman déguste son déjeuner, en compagnie de son vendeur de hot-dogs préféré. Soudain, un appel du central sur sa radio. Un mort sur Alvaro Street. Deckman pose son hot-dog et disparaît dans son véhicule de service. Alors qu"il arrive sur la 7ème rue, il voit une femme s"effondrer sur le trottoir. Une voiture s'arrête, un type en sort et court vers la femme. Milo intervient. « Police ! » s'écrit-il, tout en stoppant son véhicule. L'homme abandonne le corps. Milo dégaine son flingue. L'homme grimpe dans sa voiture. Le chauffeur démarre en trombe. Coups de feu. Crissement de pneus. Une vitre vole en éclats. Mais la voiture ne s’arrête pas et disparaît au lointain. De prime abord, Identités troubles peut vous rappeler quelque chose. Et pour cause, il s'agit en réalité de la réédition de la trilogie "Milo", parue entre 2008 et 2011 aux éditions Delcourt, cette fois sous forme d'intégrale aux Humanoïdes Associés.

Comme tout bon polar, l'histoire commence donc par un meurtre. Mais ce qui va nous mettre l'eau à la bouche, ce sera la double identité de la victime. Comme nous sommes dans le futur, l'identité d'un individu s'inscrit dans sa rétine. Un premier scan dans un œil et un deuxième de confirmation dans l'autre œil. Manque de pot, l'œil droit dit qu'il s’agit du corps de Flora Nesbitt et l'œil gauche mentionne une certaine Amélie Cinil. Comme tout bon polar encore, l'histoire possède un flic fouille-merde. Vous savez, ce genre de gars, solitaire, dans la quarantaine qui vit pour son boulot et ne lâche rien tant qu'il n’a pas coffré le ou les coupable(s). Et tant pis si les Stups sont sur la même affaire. Tant pis si de gros poissons du crime y sont mêlés. Tout ce qui compte dans la tête de Milo Beckman, c’est qui ? Comment ? Et pourquoi ? Nous voici également affublé d’un boss du grand banditisme et de deux sbires qui sèment les cadavres sur leur passage. De quoi offrir du suspense et quelques scènes assez rocambolesques. De l’humour parfois, puisque les deux meurtriers possèdent cette amitié très particulière que possèdent John Travolta et Samuel L Jackson dans Pulp Fiction.

VERDICT

-

En quelques pages, nous sommes entraînés dans un bon polar à l'américaine. Meurtre, tueurs, drogue, complot, machination… ça sent le suspens et les dollars à plein nez.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés